Copyright SohoHouseIstanbul E6Hi

Copyright SohoHouseIstanbul E9Hi

Aujourd’hui, Nick Jones est père de treize « happy houses », calquées sur la philosophie de sa première adresse du 40 Greek Street : chaque membre, essentiellement issus de la crème artistique et créative, doit se sentir au Soho comme chez lui.

Des milliers de noms sur liste d'attente, un empire hôtelier qui s?étend dans les quartiers arty de Londres, Berlin, New-York, Miami, Hollywood, Toronto, Chicago et, depuis mars dernier à Beyoğlu, en plein cœur de l'Istanbul moderne.Un jour de 1995, Nick Jones, alors patron du Cafe Boheme, un resto londonien branché au cœur de Soho, apprend que l'espace du-dessus se libère. Mais la porte d'accès à l'étage se veut si minuscule que l'homme n'imagine rien d'autre qu'un club privé, réservé à une clientèle triée sur le volet. Un nom ? Le Soho House Club par exemple. Banco.

Copyright SohoHouseIstanbul F3Hi

Copyright SohoHouseIstanbul O3Hi

Copyright SohoHouseIstanbul F9Hi

Copyright SohoHouseIstanbul G1Hi

...