Kim Kardashian, Joey Starr, Jennifer Lopez : Ces stars ont mangé leur placenta

Kim Kardashian, Joey Starr, Jennifer Lopez : Ces stars ont mangé leur placenta
Source : public.fr
21/11/2018 12:00

La tendance qui consiste à manger du placenta est très répandue chez les stars de Hollywood et elles sont beaucoup à y avoir succombé

La placentophagie, voilà comment s'appelle le fait de consommer du placenta. Pourquoi ?  Pour éviter la dépression post-partum et garder une belle peau. La pratique, illégale en France, est très controversée : certains la recommandent, d'autres pas du tout. En tout cas ce qui est sur, c'est qu'elle a trouvé ses partisans. Kim Kardashian et sa soeur Kourtney ont toutes les deux consommé leur placenta après leurs accouchements respectifs. 

Les soeurs partagent tout, et ça, les jumelles Tia et Tamera Mowri l'ont bien intégré. Après l’accouchement de Tamera, Tia a consommé son placenta. Elle n’hésite pas à revenir sur cet épisode et non sans humour : "Goûter le placenta de Tamera était très intéressant ! Si vous réfléchissez trop, vous n’allez pas aimer, car vous allez penser que vous êtes en train de consommer du placenta. Mais j’étais vraiment, vraiment surprise que le goût soit aussi bon, mélangé avec un peu d’alcool. C’était vraiment une vengeance de la part de Tamera, pour me faire payer lorsque je lui ai fait goûter mon lait maternel. Mais j’ai également goûté mon propre lait et je reste convaincue que mon lait était meilleur que le placenta de Tamera !"...







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale