Evolution du Covid-19 au Maroc

175749
confirmés
2976
décès
146421
guérisons
Donald Trump prêt à retirer le Soudan de la liste des pays parrains du terrorisme La pandémie entre dans une "phase inquiétante", selon l'OMS PLF2021 : La "contribution de solidarité" limitée aux entreprises dont le bénéfice dépasse 5MDH Jair Bolsonaro : Le Maroc est un partenaire "stratégique" pour le Brésil Google Assistant : Le mode conduite débarque sur Android La plateforme industrielle Tanger Med classée 2e zone économique spéciale au monde Club Med : De nouveaux projets pour promouvoir le tourisme national Maroc Telecom : 70,5 millions de clients à fin septembre Casablanca : Les mesures restrictives prolongées de 14 jours Tourisme : Agadir accueille un premier groupe de touristes britanniques

Le président d'une commune met en vente son véhicule de fonction pour acheter un bus scolaire

Le président d'une commune met en vente son véhicule de fonction pour acheter un bus scolaire
Source : huffpostmaghreb.com
29/11/2018 09:01

"Pour acheter le véhicule, il nous faudra à peu près 360.000 dirhams".

“Non, ce n’est pas pour de la pub, sinon je l’aurais fait depuis longtemps”. Le président de la commune Louta à Al Hoceima, Mekki El Hannoudi (USFP) s’explique, dans une déclaration au HuffPost Maroc, sur l’annonce qu’il a faite sur sa page Facebook. Dans celle-ci, il informe les élèves de Louta qu’ils auront bientôt le droit à de meilleurs services en matière de transport scolaire. Comment? “Je mets en vente dès la semaine prochaine ma voiture de service aux enchères”, répond-il, précisant sur ce point qu’il entamera la procédure en vigueur pour ce genre de vente dès le lundi 3 décembre. 

“J’ai proposé le projet d’achat d’un bus scolaire dans le cadre de l’Initiative nationale du développement humain (INDH), après approbation par le comité provincial. Mais depuis plus de six mois, nous attendons que cet achat soit effectué”, nous confie-t-il. Et de préciser que le comité provincial en charge de l’INDH n’a pas pu le faire en raison “d’un manque de crédit”. “En principe, les achats validés devaient être à présents acquis, mais ça bloque encore”, regrette-t-il.

“Le conseil communal a approuvé l’acquisition et le président de la commune aussi et une convention entre l’ensemble des parties prenante y compris le comité provincial a été signée”, poursuit Mekki El Hannoudi, estimant que le problème que connait le transport scolaire ne peut tolérer une plus longue attente. “Nous avons 240 élèves qui sont, en ce moment, transportés dans des conditions de souffrance en raison de la surcharge des véhicules. Actuellement, nous comptons 80 élèves par véhicule de 30 places maximum”, s’indigne-t-il...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale