Mouvement des Gilets jaunes : L’Iran appelle la France à cesser la « violence contre son peuple » !

Mouvement des Gilets jaunes : L’Iran appelle la France à cesser la « violence contre son peuple » !
Source : LesInfos.ma
04/12/2018 10:50

Après les affrontements le 1er décembre entre les manifestants du mouvement des “Gilets jaunes” et les forces de l’ordre françaises, dont les images ont fait le tour du monde, le porte-parole du ministre iranien des Affaires étrangères a appelé Paris à la modération. 

Les images des affrontements entre les Gilets jaunes et les forces de l’ordre françaises ont vite fait le tour du monde et suscité bien des réactions. La plus récente est celle du porte-parole du ministre iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, qui a appelé Paris à la « modération ». En effet, lors d'une conférence de presse à Téhéran ce lundi, le porte-parole du chef de la diplomatie iranienne a été invité à commenter la confrontation en France entre les Gilets jaunes et l'Exécutif. « Le gouvernement français ne peut pas persister dans la violence contre son peuple », a-t-il déploré, cité par l'agence de presse iranienne « Tasnim ». « Notre recommandation au gouvernement français est de faire preuve de retenue », a-t-il détaillé, avant d’ajouter : « Il faut aussi dire aux personnes qui descendent dans la rue qu'en définitive, les actes violents et hostiles compliqueront davantage la situation ».

Situation très tendue en France

En France, la situation est extrêmement tendue. Le samedi 1er décembre, les manifestations du mouvement des « Gilets jaunes » ont vite dérapé, virant à de violentes émeutes et aux affrontements avec les forces de l’ordre. Initialement lancé pour protester contre la hausse des prix du carburant, le mouvement de contestation a fini par englober d’autres revendications, portant notamment sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires ou encore sur la démission voire la destitution du président de la République française, Emmanuel Macron.
Ces vagues de protestations trouvent leur origine dans la diffusion sur les réseaux sociaux d’appels de citoyens à manifester. Présentées par les médias locaux comme spontanées et sans appartenance politique ou idéologique, elles s'organisent autour d'une première manifestation nationale le 17 novembre dernier et se sont répétées les samedis suivants. La recrudescence du nombre de manifestants et des violences pousse les médias internationaux et nombre d’observateurs de comparer le mouvement des Gilets jaunes aux révoltes qui ont secoué le monde arabe en 2011.

Les violences ont conduit à des centaines d’arrestations et provoqué jusqu’à présent d’importants dégâts matériels, notamment à Paris où l’inscription « Les Gilets jaunes triompheront » a même été taguée sur l’Arc de Triomphe, ce qui a suscité l’indignation tant du président français que de l’opinion publique. 

Il est à noter que le mouvement, dont l’organisation est non structurée, reçoit le soutien de la majorité de l’opinion publique ainsi que de nombreux dirigeants de partis politiques issus de l’opposition...







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale