Affaire Hamieddine: le "mea culpa" de Mustapha Ramid

Affaire Hamieddine: le
Source : le360.ma
03/01/2019 14:00

Auteur d'un post sur sa page Facebook, qui a lui valu des critiques des plus acerbes, Mustapha Ramid vient d'opérer un revirement quant à sa position vis-à-vis de l'indépendance de la justice, qu'il avait auparavant remise en question.

Sa sortie, le 10 décembre 2018, dans laquelle il l'avait critiqué la décision de la Cour d'appel de Fès de poursuivre Abdelali Hamieddine pour sa participation à une affaire d’homicide volontaire contre Benaïssa Aït El Jid en 1993, avait été jugée "irresponsable".

 

"Un tel procédé n'honore guère notre pays et sert avant tout le nihilisme qui se donne, ainsi, la preuve d'avoir raison. Autant je suis en colère contre une telle bêtise, autant j'espère qu'une telle déviation va cesser lors de la prochaine étape judiciaire", avait écrit le ministre des d'Etat chargé des droits l'homme en guise de solidarité avec son collègue au Parti de la justice et du développement (PJD).

 

Des propos remettant en cause l'indépendance de la justice qui ont suscité l'ire des magistrats. Depuis, Ramid a observé le grand mutisme, sans doute de peur de jeter de l'huile sur le feu...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale