Evolution du Covid-19 au Maroc

7556
confirmés
202
décès
4841
guérisons
La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid Burundi : Evarist Ndayishimiye succède à Nkurunziza BAD : Les Etats-Unis veulent une enquête "indépendante" sur la gestion d’Adesina Covid-19 : l’Espagne décrète 10 jours de deuil national La Bourse de Casablanca reprend des couleurs Huawei se tourne vers Mediatek pour remplacer les puces Kirin Jeux Olympiques 2032 : L'Australie suspend sa candidature Le Groupe Al Omrane lance son bureau d'ordre digital Le rapatriement présumé de cadres de Renault indigne les Marocains bloqués à l'étranger L’OMS craint une “épidémie silencieuse” en Afrique

Migration: contrôle renforcé à la frontière de Ceuta

Migration: contrôle renforcé à la frontière de Ceuta
Source : huffpostmaghreb.com
08/01/2019 11:01

Les forces marocaines auraient établi des postes de contrôle fixes à plusieurs endroits sur les 8,2 kilomètres de frontière terrestre.

Six mois après que des centaines de migrants ont forcé la frontière entre le Maroc et l’Espagne à Ceuta, les autorités marocaines ont décidé de renforcer leurs moyens de contrôle autour du poste frontalier, “afin d’empêcher l’entrée de migrants originaires d’Afrique subsaharienne”, rapporte l’agence de presse espagnole EFE.

“Les forces marocaines auraient établi des postes de contrôle fixes à plusieurs endroits sur les 8,2 kilomètres de périmètre de frontière terrestre qui séparent la ville espagnole du Maroc. Ces positions fixes ont pour objectif de permettre une plus grande réaction lorsqu’un groupe de centaines d’immigrés subsahariens, qui attendent dans les montagnes marocaines, tentent d’entrer illégalement à Ceuta, rapporte EFE.

En février 2017, plus de 800 migrants réussissaient à passer la frontière en quatre jours seulement. L’année dernière, le poste de contrôle de l’enclave espagnole a été marqué par un épisode difficile en juillet. Entre 500 et 700 migrants d’origine subsaharienne avaient forcé la frontière. Pour passer et repousser les forces de l’ordre, certains d’entre eux avaient utilisé des lance-flammes “faits maison” et jeté de la chaux vive sur les éléments de la Guardia Civil...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale