Renaud, portrait d’un chanteur mélancolique sur C8

Renaud, portrait d’un chanteur mélancolique sur C8
Source : Lefigaro.fr
09/01/2019 10:00

C8 consacre sa soirée à l’artiste populaire avec un documentaire agrémenté de témoignages inédits.

C8 diffuse Renaud, toujours debout, un documentaire qui retrace la carrière du chanteur, avec ses hauts et ses bas, le tout éclairé par le témoignage de ses proches.

Amoureux de PanameLaisse bétonMorgane de toiMistral gagnantDocteur Renaud, Mister RenardManhattan Kaboul… Tout le monde a déjà fredonné une chanson de Renaud. Sa musique traverse les générations, et son public lui reste fidèle. «Renaud, c’est un peu la bande originale de la vie de plein de gens», estime Jean-Philippe Balasse, journaliste à Europe 1, dans le documentaire. Ses fans répondent présent à chacun de ses albums (avec plus de 700 000 exemplaires, Renaud, son 16e opus, a été l’album le plus vendu en 2016) et s’inquiètent lorsque son état de santé se dégrade. Si, aux dernières nouvelles, Renaud écrit un album sur l’enfance et va produire le prochain album de Dave (comme l’a révélé ce dernier), il a tout de même suivi une nouvelle cure de désintoxication en septembre dernier, liée à ses problèmes d’alcool.

Dans Renaud, toujours debout, ce sont les proches du chanteur qui prennent la parole, tels Romane Serda, son ex-épouse et mère de son fils, Malone, qui précise qu’elle répond à cette interview parce que «Renaud [lui] a demandé de le faire». Même précision de la part de Pierre Tarde, son assistant, qui dit ne jamais «prendre la parole sans l’accord» du chanteur. Il avance: «Je ne sais pas s’il est malheureux ou désespéré, mais il le dit lui-même: il souffre de mélancolie. J’ignore ce qu’il y a derrière, mais il y a une forme de désillusion sur la vie». Didier Varrod, journaliste et ami, ajoute: «Renaud a du mal à vivre avec cette idée que l’on peut mourir dans un monde beaucoup plus malade que celui dans lequel on est né».

Au fil des témoignages, ce documentaire retrace le parcours de l’artiste: son enfance, dont il est resté si nostalgique, le Café de la Gare, son amitié avec Coluche, les premiers succès, les années Perfecto/bandana rouge… On retrouve ce même foulard sur les deux volumes de l’album La Bande à Renaud, où une trentaine d’artistes reprenaient ses classiques, une initiative qui avait ému le chanteur. «Renaud est aimé par tout le monde car il est vrai, authentique», conclut Romane Serda...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale