Donald Trump : Son ancien directeur de campagne sous le coup de nouvelles accusations !

Donald Trump : Son ancien directeur de campagne sous le coup de nouvelles accusations !
Source : LesInfos.ma
09/01/2019 16:40

Paul Manafort, l’ancien directeur de campagne de Donald Trump, est accusé d’avoir partagé des sondages d’opinions sur la campagne électorale de 2016 avec Konstantin Kilimnik, un Russe soupçonné d’avoir des liens avec les services du renseignement de son pays.

Paul Manafort, l’ancien directeur de campagne de Donald Trump, est accusé par l’équipe du procureur spécial Robert Mueller d’avoir menti et d’avoir partagé des sondages d’opinions sur la campagne électorale pour l’élection présidentielle américaine de 2016 avec Konstantin Kilimnik. Ce dernier est un associé russe soupçonné d’être lié aux services de renseignement de Moscou avant la présidentielle de 2016.
Selon l’AFP et plusieurs mésieurs médias internationaux, dans des documents de justice envoyés sur une base de données fédérale publique, les avocats de Paul Manafort ont expurgé les informations relatives aux échanges de leur client avec l’homme d’affaires russe Konstantin Kilimnik, mais ce mardi 8 janvier, plusieurs journalistes se sont aperçus que ces éléments pouvaient être rendus apparents avec un logiciel et les ont partagés sur Twitter. En effet, en soumettant un document judiciaire au procureur Robert Mueller, les avocats de Paul Manafort ont noirci certains passages. Mais une erreur de formatage dans leur PDF public a révélé tous les passages confidentiels, notamment le fait que l’ex-directeur de campagne de Donald Trump avait bel et bien partagé des sondages avec Konstantin Kilimnik. Un nouvel élément, et non des moindres, qui a finalement permis de confirmer l’existence de liens entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie alors même que le locataire de la Maison Blanche niait jusque-là catégoriquement toute collusion et dénonçait régulièrement « une chasse aux sorcières ».

Paul Manafort risque finalement une lourde peine

Le procureur spécial Robert Mueller reproche à Paul Manafort d’avoir caché plusieurs éléments à la police fédérale (FBI) malgré son accord de coopération à l’enquête. Il l’accuse aussi d’avoir menti sur ses échanges avec le Russe Konstantin Kilimnik.
Ainsi, dans les documents transmis en défense de leur client, les avocats de l’ancien directeur de campagne de Donald Trump ont assuré qu’il ne pouvait pas se rappeler de toutes les discussions tenues en 2016. « Le même argument est valable pour l’allégation selon laquelle Paul Manafort a menti au sujet du partage avec Kilimnik de sondages liés à la campagne présidentielle de 2016 », ont-ils ajouté dans un paragraphe noirci pour rester confidentiel, mais que le bug informatique a rendu visible.
Ces nouvelles révélations renforcent les soupçons de Robert Mueller qui a, de plus, réussi à débusquer lors de son enquête plusieurs malversations – notamment bancaires et fiscales – commises avant 2016 par Paul Manafort qui, dans l’espoir d’une peine allégée, avait accepté de coopérer avec la justice. Aujourd’hui le procureur spécial accuse Paul Manafort de ne pas avoir joué le jeu. Les services de Robert Mueller doivent déposer d’ici lundi prochain auprès d’un tribunal fédéral de Washington, - et ce à la demande de la juge du district de Columbia -, une synthèse détaillant les manquements de Paul Manafort à l’accord de plaider-coupable qu’il avait conclu en septembre sur des chefs d’accusation de conspiration contre les États-Unis et d’entrave à la justice. Une décision qui pourrait entraîner un verdict plus lourd pour l’ancien directeur de campagne de Donald Trump. 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale