Espagne: Une Marocaine condamnée à deux ans de prison pour avoir soutiré 15.000 euros à un homme

Espagne: Une Marocaine condamnée à deux ans de prison pour avoir soutiré 15.000 euros à un homme
Source : huffpostmaghreb.com
09/01/2019 16:02

Elle entretenait une relation à distance avec l'homme.

Deux ans de prison. C’est la peine prononcée à l’encontre d’une Marocaine qui a escroqué près de 15.000 euros à un Espagnol avec qui elle entretenait une relation à distance. La somme soutirée devait financer “un projet de vie commun”, faisait-elle croire à sa victime. 

Selon l’agence de presse EFEla femme aurait été reconnue coupable d’un crime de fraude à l’issue de la première audience au tribunal de Guipuzcoa dans le Pays-Basque (nord de l’Espagne). Elle devra également reverser à sa victime la somme de 14.989 euros, précise la même source et devra régler les frais judiciaires et de procédure du plaignant.

Le tribunal a reconnu qu’elle a agi “dans le but d’obtenir un enrichissement patrimonial illicite” et a initié “une relation sentimentale à distance” avec l’homme en utilisant plusieurs stratagèmes pour le berner et lui faire croire à une envie de projet commun. 

Le “couple” a décidé d’acheter une maison au Maroc, dans la ville d’origine de l’escroc après que celle-ci lui a envoyé les plans d’un bâtiment. La victime aurait également envoyé plusieurs cadeaux à la femme, notamment une bague de fiançailles...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale