Après le rapport de Jettou, les réponses de Zaghnoun

Après le rapport de Jettou, les réponses de Zaghnoun
Source : aujourdhui.ma
10/01/2019 10:00

Le management de la CDG a demandé lui-même un changement de la législation

La Caisse s’était dotée d’une nouvelle stratégie en 2017, ce qui a permis d’anticiper certaines remarques de la Cour des comptes.

Le rapport de la Cour des comptes sur la CDG (Caisse de dépôt et de gestion) s’est notamment attardé sur la question de la gouvernance. Pour leur part, les responsables de la caisse affirment qu’il est grand temps de revoir le texte encadrant cette institution. «Dans le cadre de l’élaboration du nouveau plan stratégique du Groupe CDG, il est apparu nécessaire de mettre à jour le texte législatif régissant l’activité de la CDG, le Dahir instituant CDG datant de 1959 n’ayant pas fait l’objet d’amendements substantiels depuis cette date.

En effet, le Dahir fixe à la CDG des missions visant la sécurisation et la gestion des fonds qui lui sont confiés dans le cadre de dépôts réglementés ou de consignations administratives ou judiciaires. Un seul article est consacré aux règles d’investissement et renvoie à des arrêtés du ministre chargé des finances», explique-t-on. Et d’ajouter: «Dans sa forme actuelle, le Dahir a certes permis une certaine souplesse et flexibilité de gestion. Cependant, dans un contexte où l’activité de la CDG s’est substantiellement élargie dans le cadre de l’accompagnement des politiques publiques notamment, où l’environnement économique et financier national a sensiblement évolué et où le secteur privé s’est beaucoup développé, il apparaît indispensable de doter la CDG d’un texte législatif qui encadre ses activités, précise son mode de gouvernance et lui assure les moyens nécessaires à son développement et à sa pérennité».

S’agissant de la stratégie, le patron de la CDG, Abdellatif Zaghnoun, explique que la Caisse s’était dotée d’une nouvelle stratégie en 2017, ce qui a permis «d’anticiper certaines remarques de la Cour des comptes». La même source précise dans ce sens que «courant 2017, la CDG a défini sa nouvelle stratégie à l’horizon 2022. Cet exercice a été l’occasion d’une revue du portefeuille des activités actuelles et des secteurs potentiels d’intervention, à l’issue duquel de nouvelles orientations stratégiques du groupe ont été fixées. Ainsi, la CDG appuie sa nouvelle stratégie sur 5 piliers: Epargne et prévoyance ; Tourisme ; Développement territorial ; Co-financeur (contribuer au financement des collectivités territoriales et développement de cofinancement des PME)».

Les responsables disent, par ailleurs, qu’un «nouveau dispositif de pilotage du groupe est en phase de mise en place, visant à définir une architecture de pilotage cohérente, adaptée au profil de la CDG, évolutive et à même de supporter la stratégie du groupe. Articulé autour d’un cycle stratégique et d’un cycle budgétaire, il prévoit la mise en place d’un pilotage renforcé pour les activités de développement territorial et les activités touristiques notamment». Dans cette optique, les dispositifs de contrôle interne et de la gestion des risques à l’échelle du Groupe CDG ont été revus...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale