Liga - "Le Barça veut des joueurs pour les dix prochaines années"

Liga -
Source : eurosport.fr
17/01/2019 00:00

Arthur (22 ans), Malcom (21 ans), Clément Lenglet (23 ans), Moussa Wague (20 ans) et depuis quelques jours, Jean Clair Todibo (19 ans). Sans compter les efforts pour signer Adrien Rabiot (PSG - 23 ans), Frenkie de Jong (Ajax - 21 ans) ou Matthijs de Ligt (Ajax - 19 ans). Depuis cet été, le FC Barcelone fait dans le jeunisme. Il était temps.

 

A l'époque, pendant que la maison blanche signait des pépites supposées comme Asensio ou Odegaard, le Barça faisait le forcing pour Jérémy Mathieu ou Arda Turan. Nous proposions Xavi et Abidal comme solutions. Pour le moment (mais ce n'est qu'une question de temps), seul l'ancien Lyonnais a été engagé.

Les enjeux sont énormes. Tant au niveau sportif que financier. Depuis les folies commises il y a un an, un an et demi, les clubs réfléchissent à deux fois avant de dépenser plus de 100 millions pour engager un joueur. Je pense que l'on ne verra plus avant quelques temps des transferts comme Neymar (250 millions), Mbappé (180 millions), Dembele (105 + 40 de bonus) ou Coutinho (120 + 40). Des stars, payées très cher, et évoluant déjà dans des clubs viables économiquement. La nouvelle stratégie des grands clubs européens est la suivante : engager des stars potentielles pour un maximum de 50-60 millions, afin de limiter le risque en cas d'accidents industriels. Ce type de clubs, issus du top 10 européens, peuvent se le permettre.

Pep Guardiola et le regretté Tito Vilanova ont été les derniers entraîneurs du Barça à vraiment miser sur les jeunes, qu'ils soient issus de la Masia ou non. Je vous vois venir : "Oui mais Thiago Alcantara avait été vendu à l'époque de Pep". Effectivement. Mais Thiago avait devant lui Xavi et Iniesta, deux des plus grands milieux de l'Histoire.

Luis Enrique et Valverde, réticents

Si l'on excepte l'intérim Tata Martino, Luis Enrique et Ernesto Valverde ont toujours voulu des joueurs confirmés. Surtout le premier qui avait droit de véto pour les nouveaux arrivants, contrairement à Valverde.

A son arrivée, Andoni Zubizarreta, à l'époque directeur sportif, avait satisfait les désirs de l'actuel sélectionneur de la Roja en lui donnant Claudio Bravo (31 ans), Jérémy Mathieu (30), Rakitic (26) ou Luis Suarez (27). Marco Asensio ne l'enthousiasmait pas plus que ça. L'année suivante, Aleix Vidal (27 ans) et surtout Arda Turan (29) étaient venus gonfler les rangs culés. Paco Alcacer, 23 ans à l'époque, avait été jeté aux oubliettes...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale