Le Maroc claque la porte au nez du prédicateur koweitien Tareq Al-Suwaidan !

Le Maroc claque la porte au nez du prédicateur koweitien Tareq Al-Suwaidan !
Source : LesInfos.ma
30/01/2019 10:10

Celui qui fût un temps accueilli avec les honneurs est désormais persona non grata au Royaume.

Le temps où le prédicateur koweitien Tareq Al-Suwaidan était accueilli sur le territoire marocain avec les honneurs semble désormais révolu. En effet, selon le média local « Kech 24 » qui a révélé l’information, le Wali de Marrakech Karim Kassi-Lahlou a fait interdire – sur décision écrite - la conférence sous le thème « Le prophète, le leader », que devait donner le prédicateur ce lundi au musée Mohammed VI pour la Civilisation de l’eau dans la ville ocre. En cause, les attaques entre autres de Tareq Al-Suwaidan à l’encontre du roi Mohammed VI.
Le Koweitien était l’invité de la « Fondation Iben Tachfine des études et des recherches » présidée par le tandem salafiste Adil Rfouche et Hammad El Kebbaj, tous deux très proches du PJD et anciens disciples du cheikh Mohamed El Maghraoui, précisent nos confrères de Yabiladi. Les deux salafistes ont, ensuite, essayé de convaincre la délégation du ministère des Affaires islamiques de leur ouvrir les portes du Musée Mohammed VI de la Civilisation de l’eau, mais en vain.
Il est à préciser qu’un grand nombre d’acteurs associatifs de la région ont exprimé leur indignation et demandé à la Wilaya de s’opposer à cette conférence. Tareq Al-Suwaidan a par ailleurs attaqué le Royaume à maintes reprises par le biais de sa chaîne « Arrissala ». Il avait notamment diffusé une carte du Maroc amputée de son Sahara sur la chaîne islamique.

Récidives 

Au Moyen-Orient, Tareq Al-Suwaidan est une star du petit écran. On estime que 10 millions de téléspectateurs écoutent tous les jours ses émissions, spécialement en période de Ramadan. L'homme est aussi un riche entrepreneur, et un consultant en gestion pour de nombreuses entreprises. D’ailleurs, le magazine Forbes, dans sa version arabe, le considère comme l’un des plus riches conférenciers dans le monde musulman.
Cette affaire n’est pas la première du genre dans le parcours controversé du conférencier. En juin 2014, le prédicateur trahissait ses penchants antisémites lors d'une conférence donnée à Koweït City, dans laquelle il avait appelé « toutes les mères musulmanes à élever leurs enfants dans la haine des juifs, pour les rayer définitivement de la surface de la Terre ». Suite à ces propos, la Ligue belge contre l'antisémitisme avait dénoncé dans un communiqué l'invitation de Tareq Al-Suwaidan à la Foire musulmane, qu'elle jugeait « inconcevable ». La Ligue avait dès lors demandé aux autorités belges de lui interdire l'accès au territoire. Une demande qui a été entendue puisque le gouvernement belge a depuis interdit le prédicateur d’accéder au territoire belge malgré ses plus plates excuses publiées dans un message intitulé « L’antisémitisme n’a pas sa place dans l’islam - Excuses et clarifications ». Un mea culpa qui est resté lettre morte.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale