La vraie histoire du calibre El Primero

La vraie histoire du calibre El Primero
Source : Lefigaro.fr Lifestyle
07/02/2019 11:00

Présenté en 1969, à la barbe de ses concurrents, ce chronographe automatique créé par Zenith demeure le plus célèbre de l'horlogerie suisse. Et pourtant, il a bien failli disparaître.

Lorsque au début des années 2000, nous écrivions dans ces colonnes que le mouvement El Primero était un prototype pas tout à fait opérationnel quand il fut dévoilé précipitamment à la presse en janvier 1969, pour damer le pion au groupe Chronomatic* qui travaillait sur un projet similaire, Thierry Nataf, alors président de Zenith, prit la mouche. «Nous avons été les premiers au monde à sortir un calibre chronographe à remontage automatique. Un point c'est tout! C'est d'ailleurs pour cela qu'il a été nommé El Primero, “le premier” en espéranto.»

Vingt ans après, Julien Tornare, quatrième PDG de cette entreprise depuis que LVMH l'a rachetée en 1999, avance d'autres arguments. «Dans les années 1960, les Suisses et les Japonais étaient en compétition pour développer un chronographe à remontage automatique. Cela s'est joué à quelques mois. Tous les calibres sont sortis pratiquement la même année. Selon les documents retrouvés dans nos archives, quand le 10 janvier 1969, Zenith présentait le calibre El Primero, il fonctionnait parfaitement. Sa force réside dans sa construction, soit un mouvement à roue à colonnes 100 % intégré à laquelle est associée une haute fréquence de 36.000 alternances par heure. Sans compter qu'El Primero affiche une épaisseur d'à peine 6,5 mm. Certains ont oublié à quel point ce mécanisme, avec ces innovations, a révolutionné l'industrie.»

 

Le trésor de Charles Vermot

Pourtant, avant de devenir le chronographe favori de Bill Clinton, de Sean Connery et de Sean Penn, El Primero a connu une traversée du désert. Sa naissance fut longue et douloureuse. Sept ans de gestation dans un contexte agité. Dans les années 1960, le quartz asiatique est sur le point de menacer l'industrie traditionnelle suisse qui tente d'élaborer des montres mécaniques plus précises. En 1962, Zenith s'y attelle. Sous le nom de code «3019PHC» se cache le projet d'un chronographe automatique d'un nouveau genre: un calibre qui ne serait pas le fruit du simple rajout d'un module de chronographe à une base automatique. La marque traîne, la concurrence avance. En 1967, la rumeur d'un projet similaire, mené par le groupe sus-cité, pousse Zenith à accélérer le mouvement. L'horloger parvient à lancer El Primero deux mois à peine avant la sortie de celui de ses petits camarades. Sa haute fréquence de 36.000 alternances par heure (contre 18.000 pour un mouvement classique) le rend deux fois plus précis qu'un chronographe standard. Et lui permet surtout d'être le premier du genre à mesurer les temps au 1/10 de seconde. Mais ces qualités intrinsèques ne profitent pas encore au Speedy Gonzales de l'horlogerie.

En 1971, la marque fondée au Locle (Suisse) en 1865 par un certain Favre-Jacot est vendue à la Zenith Radio Corporation, à l'origine un fabricant de radios et de téléviseurs de Chicago… En prenant le destin de la manufacture helvétique en main, les Américains le brisent. En compétition avec le quartz, El Primero ne se vend pas. Au milieu des années 1970, en pleine débâcle de l'horlogerie traditionnelle, ordre est donné à Zenith d'arrêter la production des mouvements mécaniques et de détruire tous les outillages et les machines nécessaires à la fabrication d'El Primero. C'est grâce à Charles Vermot, responsable de l'un des ateliers que le calibre a pu sauver ses rouages. Avec l'aide de son frère Maurice, il planque 150 étampes, plans et outils, créés pour le fameux calibre, dans le grenier de la manufacture dont ils cimentent la porte d'entrée...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale