Les jeunes boudent de plus en plus la télé et la radio

Les jeunes boudent de plus en plus la télé et la radio
Source : aujourdhui.ma
01/03/2019 12:00

L’Unicef décortique les habitudes de consommation des médias des 15-34 ans

Le visionnage pour une durée de plus d’une heure/jour et jusqu’à 4 heures est une pratique chez 19% des jeunes. Ils ne sont que 4% à regarder la télévision plus de 4 heures.

L’Unicef a dévoilé le jeudi 28 février à Casablanca, les résultats de l’étude «Enfant, jeunes et médias au Maroc». Cette étude qui a été réalisée en partenariat avec le Comité Parité et Diversité 2M dresse les habitudes de consommation des médias par les jeunes. Dans le cadre de cette étude, une enquête de terrain a été réalisée entre le 25 juillet et le 15 août 2017 auprès de jeunes âgés entre 15 et 34 ans. L’étude a couvert le territoire urbain, périurbain et rural. Les répondants sont issus de 50 villes et localités rurales. Selon cette enquête, 47% des répondants ont affirmé passer moins de 1 heure/jour à regarder la télévision. Le visionnage pour une durée de plus d’une heure/jour et jusqu’à 4 heures est une pratique chez 19% des jeunes.

Ils ne sont que 4% à regarder la télévision plus de 4 heures. Le sondage montre aussi que 17% de jeunes ne regardent pas la télévision.  Autre constat à relever : la durée de temps passée à regarder la TV est plus prolongée chez les femmes que les hommes. Pour une durée de plus d’une heure et jusqu’à 4 heures, le taux des femmes dépasse celui des hommes de 8 points de pourcentage. Les jeunes préfèrent regarder la télévision le soir (après 19h). En effet, ils sont 45% à déclarer regarder la télévision à partir de 19h00. 38% d’entre eux regardent la télévision entre 19h00 et minuit et 7% après minuit. La télévision à domicile demeure le moyen le plus largement utilisé (82%). La télé sur mobile ou sur PC arrive en deuxième position avec 14% des réponses. Par ailleurs, les jeunes accordent une attention particulière aux productions médiatiques étrangères. 51% préfèrent regarder des productions occidentales ou arabes. Seuls 24% déclarent regarder des productions et médias marocains. Ce choix s’explique en premier lieu par la qualité des productions (aspects artistique, technique et contenu). Le choix des médias étrangers s’explique aussi par  la qualité de la langue et le message éducatif.

54% des jeunes n’écoutent pas la radio

Les jeunes écoutent de moins en moins la radio. Selon le sondage, 54% des jeunes déclarent ne pas écouter la radio. 28% écoutent la radio moins de 1 heure par jour. L’écoute prolongée (plus de 2 heures/j) représente à peine 2%. Ce faible niveau d’écoute constitue une surprise dans la mesure où l’étude «Jeunes & Médias», réalisée dans le cadre du Dialogue média & société, avait montré que la radio était le média préféré des jeunes. La ventilation selon les catégories d’âge montre que plus l’âge augmente plus l’écoute de la radio progresse. En effet, 34% des 15-19 ans écoutent la radio contre 54% chez les 30-34 ans. 16% des 15-19 ans écoutent la radio pour une durée de moins de 30 minutes contre 21% chez les 30-34 ans. 11% de ces derniers lui consacrent entre 2 et 4 heures par jour.  L’étude révèle également que les jeunes écoutent la radio en priorité la matinée, avant 9h00 (34%) et entre 9h00 et midi (16%). L’autre moment important d’écoute a lieu après 21h00. 18% déclarent écouter la radio à partir de 21h00. L’accès à ce média se fait en majorité via le mobile (48%), suivi à 27% par la radio à domicile et en voiture (18%)...




Tech/Médias Voir tous les articles
Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale