Le marché désordonné des capteurs lidar freine les voitures autonomes

Le marché désordonné des capteurs lidar freine les voitures autonomes
Source : Sciencesetavenir.fr
06/03/2019 12:06

Les constructeurs automobiles et les entreprises technologiques qui cherchent à développer des véhicules autonomes ont un problème : il ne suffit pas que des voitures sachent penser, encore faut-il qu'une technologie fiable et abordable leur permette de voir.

A l'exception notable de Tesla, la plupart des constructeurs ont déclaré que leurs voitures autonomes dépendraient pour évaluer leur environnement d'un système de capteurs de télédétection par laser appelé lidar, une technique de mesure à distance fondée sur l'analyse des propriétés d'un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur.

La pression concurrentielle sur le marché des voitures autonomes conduit déjà beaucoup d'acteurs du secteur à parier sur cette technologie. General Motors, Ford Motor et BMW devraient déployer sur leurs premières voitures autonomes, au cours des deux prochaines années, des systèmes fournis par les start-up Velodyne et Innoviz qui fabriquent ce système lidar.

Plus d'un milliard de dollars ont été investis dans une cinquantaine de start-up de lidar ces trois dernières années, dont un record de 420 millions de dollars en 2018, selon une analyse des données disponibles réalisée par Reuters.

 

Velodyne et le fournisseur suédois Veoneer fourniront le lidar du premier véhicule autonome de Ford au milieu de l'année 2021, selon une source proche du projet. La présidente de Velodyne, Marta Hall, décrit le programme comme "un contrat de plus d'un milliard de dollars".

Mais les constructeurs automobiles et les gros fournisseurs doivent encore se prononcer sur une technologie gagnante, ce qui signifie qu'il n'existe jusqu'ici aucune véritable norme sectorielle pour les capteurs qui permettrait d'encourager une production de masse et de réduire ainsi les coûts.

Les retombées initiales pour les investisseurs et les start-up semblent minces. Selon le cabinet IHS Markit, le système lidar pour le secteur automobile ne devrait générer que 2,5 milliards de dollars de revenus d'ici 2025.

"Nous pouvons surmonter certaines difficultés avec des capitaux supplémentaires mais nous ne pouvons pas vaincre la physique" en essayant de développer, de conditionner et de mettre en oeuvre rapidement la dernière technologie lidar, a déclaré Austin Russell, directeur général et cofondateur de Luminar, une start-up qui dispose de fonds fournis par Volvo Cars et d'accords de développement avec Toyota et Audi (groupe Volkswagen).

"C'est la barrière fondamentale qui retient la grande majorité de l'industrie", ajoute-t-il.

Des entretiens avec quelque deux douzaines de dirigeants de start-up, de constructeurs automobiles, de fournisseurs, ainsi que de sociétés d'investissement et de recherche ont montré qu'il y avait beaucoup de discussions mais guère de consensus sur le lidar.

"ÉCOSYSTÈME"

Toyota a noué des partenariats avec plusieurs start-up, notamment Blackmore et Luminar, mais le constructeur japonais continue d'évaluer les nouvelles technologies de détection et n'est pas impatient de commencer, a déclaré Ryan Eustice, vice-président de la conduite automatisée au Toyota Research Institute.

"Nous voulons voir un écosystème émerger. Nous aimerions évaluer différentes forces et faiblesses dans l'approche technologique. Il est également bon d'exercer une pression concurrentielle sur le marché', a-t-il dit.

Le secteur du lidar pourrait finalement être réduit à cinq ou six acteurs clés, comme cela a été le cas avec la technologie de capteur radar beaucoup plus mature. Mais cela ne devrait pas se produire avant 2025 et peut-être pas avant 2030, selon des responsables et des chercheurs.

"Le chemin sera long", a résumé Jeremy Carlson, analyste senior chez IHS...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale