Evolution du Covid-19 au Maroc

7833
confirmés
205
décès
5893
guérisons
Covid-19: 434 guérisons et 26 nouveaux cas au Maroc en 24h Assurances: le Groupe Holmarcom fusionne ses compagnies Atlanta et Sanad Covid-19: le Japon lance des essais d’anticorps sur 10.000 personnes Inwi et HUAWEI s'allient pour l'optimisation des réseaux au Maroc La FMEF lance une campagne de sensibilisation digitale sur la gestion de la crise Lancement de «Wiqaytna», l'appli marocaine de notification d'exposition au Covid-19 DGSN: opération exceptionnelle de réalisation des CIN pour les MRE Mort de George Floyd : Les rues américaines continuent de s'embraser Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars

Avalé par une baleine, un plongeur recraché vivant

Avalé par une baleine, un plongeur recraché vivant
Source : Lepoint.fr
11/03/2019 15:01

« J'ai senti une pression autour de ma taille, j'ai su immédiatement ce qui était en train de se passer », a raconté le plongeur sud-africain.

Les images de son histoire affolent la Toile.

La semaine dernière, un plongeur sud-africain a échappé par miracle à la mort après avoir été brièvement avalé par une baleine au large de Port-Elizabeth (Sud). La Bible raconte que le prophète Jonas avait passé trois jours dans le ventre d'une baleine. Rainer Schimpf a connu la même expérience, mais quelques secondes seulement, alors qu'il se trouvait dans un banc de poissons.

« J'avais commencé à filmer des dauphins, des requins, des fous de Bassan, des pingouins et des cormorans qui se nourrissaient de sardines lorsque, venant des profondeurs, un rorqual de Bryde a subitement surgi, gobant tout sur son passage », a raconté le défenseur de l'environnement. « J'ai senti une pression autour de la taille, j'ai su immédiatement ce qui était en train de se passer », a-t-il ajouté. « Ça n'a été l'affaire que de quelques secondes, avant que le rorqual réalise son erreur et ouvre la gueule pour me recracher. »

«  Je suis retourné à l'eau  »

L'épouse du plongeur, Silke, et un photographe ont assisté avec effroi à la scène et l'ont dûment documentée. Sur quelques images, seules les deux jambes de Rainer Schimpf émergent de la gueule du prédateur, un spécimen rare de rorqual de Bryde, des cétacés pouvant atteindre 15 mètres et se nourrissant de petits poissons et petits crustacés...

 

 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale