Le coût pharamineux des espèces exotiques invasives

Le coût pharamineux des espèces exotiques invasives
Source : Sciencesetavenir.fr
31/03/2021 15:15

De plus en plus de plantes, animaux vertébrés et invertébrés arrivent à s’implanter avec succès dans des régions qui leur étaient auparavant étrangères. Leurs ravages sur les cultures, les infrastructures et la santé humaine ont produit plus de mille milliards d’euros de dégâts entre 1970 et 2017.

EXOTIQUE. La mouche suzukii détruit les vergers de cerisiers, les scolytes mettent à bas les plus beaux fûts des forêts du nord-est de la France, l’ambroisie provoque l’hospitalisation de milliers de Français, les rats noirs impactent les récoltes de céréales, la jussie étouffe les marais et handicape l’aquaculture. La liste est longue des méfaits des espèces exotiques invasives rien que pour l’Hexagone. Pour la première fois, une équipe française a tenté d’évaluer l’argent perdu dans le monde du fait de ces plantes et animaux qui ont réussi à s’implanter et proliférer en dehors de leur pays d’origine. Leur évaluation publiée ce 31 mars dans Nature est pharamineuse. 1288 milliards de dollars (1100 milliards d’euros) ont été perdus par l’économie mondiale entre 1970 et 2017.

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale