Première détection du couple "OH" dans l'atmosphère d'une exoplanète

Première détection du couple
Source : Sciencesetavenir.fr
05/05/2021 11:00

WASP-33b, une exoplanète trois fois plus massive que Jupiter, contiendrait des groupes OH dans son atmosphère chauffée à 2.500°C. C'est la première fois que ces radicaux hydroxyles sont détectées ailleurs que dans le système solaire. Leur présence peut révéler celle de molécules d'eau. 

"O", "H", "O" et "H" "OH OH OH !" aurait pu chanter Gainsbourg sur l'air de "Laetitia". Ici, OH est le symbole chimique du radical hydroxyle, soit un atome d’oxygène lié à un atome d’hydrogène. Courant dans notre atmosphère, il vient d'être détecté par une équipe de chercheurs internationale dans celle de l'exoplanète WASP-33. Une première et un exploit, car elle se trouve à 378 années-lumière de la Terre, et elle est presque collée à son étoile. Cette découverte est aussi une bonne nouvelle pour la quête de la vie dans l’Univers, car ces hydroxyles peuvent être obtenus par dégradation d’une molécule d’eau (H2O). Or, l'eau reste l'un des ingrédients indispensables à l’apparition de la vie.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale