Logo

Législatives du 31 juillet: le ministre de l'Intérieur invité à prendre "toutes les dispositions"

Par Map -le

Législatives du 31 juillet: le ministre de l'Intérieur invité à prendre "toutes les dispositions"

Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, a demandé mercredi au ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, de "prendre toutes les dispositions pour un bon déroulement du processus électoral" pour les élections législatives du 31 juillet prochain, disant se réjouir du respect du calendrier républicain relatif à ces consultations.

Macky Sall, qui présidait la réunion du Conseil des ministres, est revenu sur "la question liée à la campagne électorale en vue des élections législatives du 31 juillet 2022", indique un communiqué du Conseil des ministres parvenu à la MAP.

Il "se réjouit du respect du calendrier républicain relatif à ces élections et demande, au gouvernement et particulièrement au ministre de l’Intérieur, de prendre toutes les dispositions pour un bon déroulement du processus électoral", ajoute le communiqué.

Après des jours d’une contestation ponctuée de fortes tensions politiques, les partis de l'opposition membres de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) ont annoncé leur intention de participer aux prochaines législatives du 31 juillet.

Le 30 mai, le ministère de l’Intérieur avait validé huit listes nationales pour ces élections et déclaré "irrecevable" la liste des titulaires de Yewwi Askan Wi en raison de l’inéligibilité déclarée de l’une de ses candidates, figurant par inadvertance à la fois parmi les titulaires et parmi les suppléants.

Début juin, la Cour constitutionnelle a validé cette décision, qui a été contestée par la coalition Yewwi Askan Wi qui a par la suite convoqué des manifestations à Dakar.

Le rejet de la liste de Yewwi Askan Wi et, au passage, de la candidature de son leader Ousmane Sonko a été à l’origine de deux manifestations dont l’une d’elle a donné lieu, le 17 juin, à des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, lesquels ont provoqué trois morts et fait des blessés. L'opposition a ensuite annulé le rassemblement qui était prévu le 29 juin dernier, et qui a été interdit par les autorités et décidé de participé au scrutin.

Sept millions de Sénégalais se rendront aux urnes le 31 juillet 2022 pour élire pour cinq ans les 165 députés de l'Assemblée nationale largement dominée par la coalition présidentielle.

Parmi les 7 millions, 300 000 Sénégalais établis à l'étranger sont appelés à voter lors de ce scrutin. Ils sont répartis dans 750 bureaux de vote de 350 lieux de vote.

La campagne électorale débutera dimanche 10 juillet pour prendre fin le vendredi 29 courant.


Logo

Qui Sommes Nous ?

Lesinfos.ma , 20 ans d'actualités respectant les normes légales marocaines. Infos continues, alertes quotidiennes, et newsletter. Expérience éditoriale légitime et innovante en communication ciblée et marketing numérique.

2024 © LESINFOS.MA