Prince dans les étoiles

Prince dans les étoiles
Source : lesinrocks.com
21/04/2016 18:01

Icône sexuelle transgenre, noir/blanc, Prince a été le précurseur de toutes les hybridations de notre temps.

Qu’est-ce qui se passe avec 2016 ? Trois mois après David Bowie, voilà que Prince s’en va à son tour. Prince, c’était un peu le Bowie noir, le “thin black duke”, le “young dude” de Minneapolis. Un musicien qui a osé toutes les hybridations, une icône sexuelle, un être transgenre noir, métis, blanc, latino, enfant, femme, félin, aristocrate et voyou.

La première fois qu’on a entendu parler de lui, aux temps très anciens de l’album Dirty Mind, Prince était une curiosité de la soul, un jeune gandin qui chantait le funk en slip léopard et costume bondage. Un type farfelu, un rien clownesque, mais la musique envoyait déjà bien, irrésistiblement funky, avec des textes bien salaces (Head, la pipe en vf).

Quand Prince est devenu roi

L’excellence princière s’est confirmé avec Controversy, puis 1999, fusée funk à plusieurs étages tubesques. Mais c’est en 1984, année orwellienne, que Prince est devenu roi. Un film, Purple Rain, et un album éponyme, se disputant la première place des charts US avec Born in the USA pendant plus d’un an. ...


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale