Le « plein d’étoiles » et de grâce au Festival des musiques sacrées de Fès

Le « plein d’étoiles » et de grâce au Festival des musiques sacrées de Fès
Source : Telquel.ma
08/05/2016 17:30

Un impressionnant mapping de Bab Al Makina et des musiciens venus d’Azerbaïdjan, d’Iran ou d’Ethiopie à l’ouverture du festival de Fès des musiques sacrées qui se tient du 06 au 14 mai.

Il pleut des cordes en cette soirée du samedi 6 mai à Bab Al Makina à Fès. Et tout de suite moment de doute: l’ambiance pluvieuse allait-elle plomber l’ouverture du festival de Fès des musiques Sacrées du Monde ? Que nenni, le spectacle, majestueux, a conquis l’audience et le public contrasté (femmes en tekchitas ou robes de soirée pimpantes ou encore des touristes avec des imperméables). Pour donner le coup d’envoi de cette 22e édition du festival, l’organisation a tablé sur « un ciel plein d’étoiles » un conte musical traçant, en plusieurs plateaux, les histoires de femmes illustres d’Orient anonymes ou célèbres: les poétesses Rabia Al Adawiya ou Al Khansa, les rebelles de l’Atlas ou encore les cavalière de Mongolie. La création originale est signée par Alain Weber le directeur artistique de la manifestation. ...


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale