L’écrivain Kamel Daoud gagne son procès contre un imam salafiste

L’écrivain Kamel Daoud gagne son procès contre un imam salafiste
Source : Lemonde.fr
08/03/2016 11:30

Abdelfatah Hamadache, qui avait appelé au meurtre contre l’écrivain algérien, a été condamné à trois mois de prison ferme par un tribunal d’Oran.

Abdelfatah Hamadache, chef du parti non autorisé Front du Sahwa islamique, qui avait lancé en décembre 2014 un appel au meurtre contre l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud, a été condamné, mardi 8 mars, par le tribunal correctionnel d’Oran, à six mois de prison, dont trois ferme. L’imam salafiste devra également verser une amende 50 000 dinars (420 euros).

Dans sa fatwa (« avis juridique islamique ») publiée sur sa page Facebook, Abdelfatah Hamadache accusait Kamel Daoud d’« apostat », d’« ennemi de l’islam et de la langue arabe » et de « profanateur de Dieu et de son Prophète ». Il appelait l’Etat algérien à condamner à mort l’écrivain. En cause : les propos tenus dans l’émission « On n’est pas couché » sur France 2, le 13 décembre 2014 où M. Daoud avait été invité par Laurent Ruquier pour discuter de son livre Meursault, contre-enquête (Actes Sud). L’écrivain avait porté plainte, demandant une condamnation de l’imam à une amende d’un dinar symbolique. ... 


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale