Essaouira/Aménagement du territoire: Les 40 travaux de la commune

Essaouira/Aménagement du territoire: Les 40 travaux de la commune
Source : leconomiste.com
13/03/2019 09:00

Pour booster l’économie d’Essaouira, il faut voir au-delà des deux secteurs porteurs que sont la pêche et l’artisanat. La culture comme le tourisme, la ville ayant battu ses records d’affluence en 2018, s’imposent pleinement aujourd’hui pour venir à la rescousse. «Grâce aux différents événements qui y sont organisés tout au long de l’année, Essaouira est connue et rayonne dans le monde entier», constate le vice-président du conseil communal, Tarik Ottmani.

Encore faut-il savoir en profiter. Car si le taux de chômage est l’un des plus bas de la région, il ne montre pas la réalité perçue par les habitants. «Il existe des zones de fragilité comme la femme rurale et l’emploi précaire, qu’il faut regarder en face pour construire la ville de demain», affirme Abdelali Tazi, vice-coordinateur du Remess, le réseau marocain de l’économie sociale et solidaire, et directeur à l’Anapec.

Au programme du plan d’action d’aménagement du territoire, étendu jusqu’en 2022, quelque 40 projets localisés par zones urbaines, entre infrastructures sportives et culturelles, voirie, collecte des déchets, transport urbain, mobilité ou santé.

L’exercice étant d’améliorer la qualité de vie des habitants, de rehausser le paysage urbain de la ville touristique tout en préservant les ressources et l’environnement. Assainissement des eaux pluviales, éclairage public, aménagement des jardins et places, voirie, circulation des véhicules… tout y passe. Sans oublier le stade municipal de football et l’hôpital provincial Sidi Mohammed Ben Abdellah. Zoom sur quelques autres grands projets.

■ La médina et son patrimoine

Inscrite en 2001 sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, Essaouira poursuit le programme de mise à niveau de sa médina. Certaines maisons laissées à l’abandon du temps et du climat ont été réhabilitées, tout comme les remparts, côtés terre et océan, et certaines ruelles. Des lieux de culte ont rouvert leurs portes, des équipements de proximité comme l’ancien palais de justice attendent le grand lifting, et des espaces publics comme le marché aux poissons fonctionnent déjà, malgré les erreurs de conception. Le mot d’ordre étant le respect total des spécificités architecturales de la vieille ville...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale