Premier échec du lancement d'une fusée Vega

Premier échec du lancement d'une fusée Vega
Source : Sciencesetavenir.fr
11/07/2019 14:07

Une fusée Vega a échoué à mettre un satellite en orbite dans la nuit du 10 juillet 2019.

Premier échec dans la courte vie de la fusée Vega : le lanceur léger d'Arianespace chargé de mettre en orbite un satellite militaire pour le compte des Émirats arabes unis depuis la Guyane a raté sa mission dans la nuit de mercredi 10 juillet 2019 à jeudi 11 juillet, sans raison apparente. "Environ deux minutes après le décollage du lanceur Vega, peu après l'allumage du deuxième étage (Zefiro 23), une anomalie est apparue sur le lanceur, entraînant la fin prématurée de la mission", explique Arianespace dans un communiqué. "Les analyses de données sont en cours pour préciser les raisons de cet échec. Une commission d'enquête indépendante sera mise en place dans les heures qui viennent", poursuit la société qui, contactée par l'AFP, n'a pas souhaité apporter davantage de précisions.

Premier échec de Vega en 15 lancements

C'est le premier échec de Vega depuis le début de son exploitation au Centre spatial guyanais en 2012. La plus petite des fusées de la gamme d'Arianespace restait sur 14 succès. Une grande partie du lanceur est fabriquée au sud de Rome, par le groupe italien Avio dont le cours s'écroulait jeudi matin à la Bourse de Milan. Cette fusée est spécialement conçue pour le lancement de petits satellites scientifiques et d'observation de la Terre...

 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale