Evolution du Covid-19 au Maroc

7532
confirmés
200
décès
4774
guérisons
Aîd Al Fitr célébré ce dimanche au Maroc Beauté : Ces rituels ancestraux 100% marocains que vous devez adopter Boxe: Mike Tyson prépare son combat contre Evander Holyfield France: le deuxième tour des municipales se tiendra le 28 juin 253.624 marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin avril Facebook prépare ses employés au télétravail permanent 45% des comptes qui tweetent sur le covid-19 sont des robots (étude) Un groupe de 300 Marocains bloqués à Sebta rapatrié aujourd'hui Relance économique : Le CVE lance deux nouveaux produits de garantie “Verified”: la nouvelle initiative lancée par l'ONU pour lutter contre la désinformation

Özil : "Il y a de gros problèmes de racisme en Allemagne"

Özil :
Source : eurosport.fr
17/10/2019 13:00

Dans une longue interview donnée à The Athletic, Mesut Özil est revenu sur son départ de l'équipe nationale d'Allemagne et les conditions de sa rencontre avec Recep Tayyip Erdogan qui lui avait causé beaucoup de tort.

Le milieu de terrain allemand d'Arsena, Mesut Özil, qui avait pris sa retraite internationale en 2018 en disant avoir été victimes de citiques racistes après une photo avec le président turc Erdogan au printemps, a estimé jeudi qu'il y avait "de gros problèmes" de racisme en Allemagne.

 

"Il y a de gros problèmes (de racisme) en Allemagne - regardez ce qui vient de se passer à Halle", a-t-il lancé dans un long entretien au magazine en ligne The Athletic, en référence à l'attaque antisémite qui a fait deux morts au début du mois. "Malheureusement le racisme n'est plus seulement un problème d'extrême droite dans ce pays. Il a migré au centre de la société", a-t-il ajouté.

Divorce avec la Mannschaft digéré

Özil, qui a porté à 92 reprises le maillot allemand, est revenu sur son "divorce" avec la Mannschaft avec laquelle il a remporté un Mondial (2014) et dont il a été élu meilleur joueur 5 fois entre 2011 et 2017.

"Après le temps de la réflexion, je sais que c'était la bonne décision (...) Je ne dis pas que les gens doivent m'aimer mais juste montrer du respect pour ce que j'ai fait pour l'Allemagne", a-t-il ajouté. "Après la photo (où il donne son maillot à Recep Tayyip Erdogan, de passage à Londres au printemps 2018, ndlr) je me suis senti ni respecté ni défendu. Je recevais des insultes racistes, y compris de responsables politiques et de personnalités publiques, et personne dans l'équipe nationale n'est venu dire 'Hey arrêtez, c'est un de nos joueurs, vous ne pouvez pas l'insulter comme cela !'. Tout le monde s'est tu et a laissé faire", a-t-il expliqué...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale