« L'OTAN arabe » de Trump : Avec Israël sans le Maroc ?

« L'OTAN arabe » de Trump : Avec Israël sans le Maroc ?
Source : LesInfos.ma
06/08/2018 15:00

La décision américaine de forger une alliance arabe sur le modèle de l’OTAN vise à étouffer l'influence iranienne dans la région. Cette coalition qui pourrait voir le jour en octobre prochain à Washington, pourrait s'appuyer sur le soutien israélien. Le Maroc en revanche ne semble pas avoir été invité à y prendre part.   

L’échec de l'administration Trump à isoler l'Iran sur la scène internationale a constitué l'un des principaux moteurs derrière la volonté américaine de fonder un « OTAN arabe ». Objectif avoué : limiter et enrayer toute influence iranienne dans cette région, assurent des responsables américains. Cette idée d'alliance politique, initialement formulée par le prince saoudien Mohamed Ben Salman (MBS) en 2015, visait à créer une entité militaire unique pour l'ensemble des États musulmans sunnites. Elle entend désormais réunir les six monarchies du Golfe (Arabie saoudite, Émirats arabes unies, Qatar, Bahreïn, Koweït et Oman) ainsi que l’Égypte et la Jordanie, afin de renforcer la coopération entre les pays sur la défense antimissile, l'entraînement militaire, le contre-terrorisme, encouragerait de meilleures relations économiques et diplomatiques, et apportera la stabilité au Moyen-Orient, précise Reuters.   

Ce tour de table diplomatique réduit, appelé également Alliance stratégique pour le Moyen-Orient (MESA), pourrait voir le jour lors d'un sommet prévu à Washington en octobre prochain, annoncent les mêmes sources.

Membre non officiel ?

Bien que rien n'assure au président américain, le succès de cette nouvelle entreprise, d'aucuns évoque d'ores et déjà l'intégration – non officielle - d'Israël dans cette coalition souhaitée par Donald Trump. Selon nos confrères de Yabiladi, Israël qui partage également les mêmes craintes relatives à l'expansion iranienne dans la région, pourrait en tout état de cause être le 9e membre de la MESA. La même source nuance toutefois en rappelant que d'importantes considérations politiques et religieuses n'autorisent pas « pour l'instant », l'annonce officielle d'une participation militaire israélienne aux côtés des pays arabes, et ceci en dépit des « excellentes relations qu'entretient Tel-Aviv avec l'ensemble des nations appelées à prendre part à la MESA ».

Alors que la présence d'Israël dans cette alliance arabe semble « évidente », rien ne laisse entendre pour l'heure que le Maroc – a priori davantage en adéquation avec le projet initial de MBS – y prendra part. Pourtant, cette coalition pourrait représenter une opportunité intéressante pour le royaume, soulignent certains observateurs, qui rappellent que cet OTAN arabe s'assortit d'un rapprochement tant diplomatique et politique qu'économique et financier avec les puissants membre du Conseil de Coopérations du Golfe (CCG) et Washington. Selon le média Yabiladi, l’Arabie saoudite, les Émirats et le Koweït avaient accordé un don de 2,5 milliards de dollars à la Jordanie en juin dernier. Une manne considérable permettant à la Jordanie de sortir de l'ornière après notamment de longues protestations sociales et un climat socio-économique tendu. La même source souligne qu'un soutien de cette envergure serait bienvenu au Maroc également, qui enregistre cette année de nombreux mouvements de revendications et se doit désormais de concrétiser les multiples grands projets sociaux  - appelant des enveloppes budgétaires conséquentes - annoncés à l'occasion de la fête du Trône, le 29 juillet dernier.

L'ambitieux et épineux projet de cet OTAN arabe sera probablement tranché en octobre prochain à Washington par le locataire de la Maison Blanche. Si peu d'éléments permettent aujourd'hui de définir la composition finale de cette alliance, il semble néanmoins certains que Donald Trump participe activement à déplacer les lignes des alliances et redessiner les contours des enjeux géopolitiques.




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale