Ligne ferroviaire transmaghrébine : Les détails

Ligne ferroviaire transmaghrébine : Les détails
Source : aujourdhui.ma
07/02/2019 10:00

Elle nécessitera plus de 3 milliards de dollars

Cette ligne a une dimension stratégique dans la mesure où elle va contribuer au rapprochement par voie terrestre des pays du Maghreb avec l’Europe et l’Afrique.

Le projet ambitieux de relier Casablanca à Tunis par voie ferroviaire semble prendre son chemin au sein de l’Union du Maghreb Arabe. En effet, l’Union a dévoilé récemment son intention de relancer la modernisation et la réhabilitation du chemin de fer entre les trois villes du Maghreb, à savoir Casablanca, Alger et Tunis. Pour y parvenir, ce projet nécessitera un investissement total de 3,875 milliards de dollars américains que l’Union espère récolter des bailleurs de fonds et des investisseurs potentiels dans les jours à venir. «L’objectif c’est de réunir les entreprises internationales, les investisseurs, le secteur privé, les ministères concernés lors de la première réunion qui se tiendra au mois de mars à Tunis. La date de début du projet dépend de l’accord des Etats concernés.

La ligne ferroviaire transmaghrébine sera réalisée en partenariat avec des entreprises qui seront chargées de l’exécution du projet», explique une source proche du dossier indiquant que les premiers bénéficiaires de ce projet sont les Etats et les populations du Maghreb. «Ce projet rentre dans le cadre des efforts entrepris par le Secrétariat général de UMA afin de réaliser l’intégration du Maghreb», indique la même source estimant que la réalisation de cette ligne a une dimension stratégique dans la mesure où elle va contribuer au rapprochement par voie terrestre des pays du Maghreb avec l’Europe et l’Afrique. La même source rappelle que la liberté de circulation et de résidence entre les pays du Maghreb figure parmi les objectifs de l’UMA. Ce qui aura un impact important en termes d’échanges de marchandises et de mobilité des personnes, ajoute la même source. L’UMA dispose d’une étude détaillée, chiffres à l’appui, sur le projet et l’impact de sa mise en œuvre sur les populations de la région. Ce document a été établi par un groupe d’entreprises Italferr-Comete-Medevco suite à un contrat conclu entre les deux parties en 2017 pour un coût de plus de 1,707 million de dollars. Dans ce cadre, l’UMA, en partenariat avec ces entreprises, avait effectué au mois de janvier des cycles de formation pour les chemins de fer au Maroc et en Tunisie afin d’en dévoiler les finalités.

Les villes concernées par le projet

Le projet est encore sur papier et nécessite l’accord des pays concernés et les bailleurs de fonds. Pour les convaincre, l’UMA va démarrer sa campagne marketing et de commercialisation à la fin du mois de mars à Tunis. Le tracé de l’étude révèle qu’elle vise à moderniser et mettre en place des liens ferroviaires entres plusieurs villes sur une distance de 2.350 km. Ainsi, elle prévoit la modernisation du chemin de fer reliant Fès et Oujda, soit 354 km. Elle cible également la modernisation du chemin de fer reliant Oujda, Akid Abbes en Algérie et Jendouba en Tunisie (17 km) ainsi que la mise en place d’un nouveau chemin de fer entre Annaba, Al Tarf en Algérie et Jendouba en Tunisie sur une distance de 110 km. De même, elle préconise la modernisation et la réhabilitation du tronçon ferroviaire entre Jendouba et Jdida en Tunisie (150 km). Le kilométrage restant sera entièrement mis en place...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale