2000-2017 : Comment l’économie marocaine s’est transformée

2000-2017 : Comment l’économie marocaine s’est transformée
Source : aujourdhui.ma
12/02/2019 10:00

La performance de 12 secteurs scannée dans un tableau de bord réalisé par la Depf

«Le Maroc a réussi à diversifier son tissu économique pour être présent sur plusieurs secteurs. Ceci a permis à notre économie d’acquérir des bases solides lui permettant d’aller chercher des parts de marché que cela soit en Afrique, en Europe ou en Méditerranée».

Capter la dynamique sectorielle et les mutations sous-jacentes est l’une des principales orientations du tableau de bord sectoriel de l’économie marocaine rendu public, lundi 11 février, par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’économie et des finances. Bien qu’elle puisse paraître différente de ses précédentes, cette publication a toujours existé. Seule différence, c’est la première fois que la DEPF réserve à cette analyse une large diffusion publique. Le timing joue un rôle important.

A travers cette analyse exhaustive de la dynamique sectorielle, le ministère de l’économie et des finances apporte sa contribution au débat amorcé quant au nouveau modèle de développement. C’est d’ailleurs ce que nous confirme dans un bref entretien Moncef Darkaoui, directeur des études et prévisions financières au ministère de l’économie et des finances. «Il est intéressant pour cette réflexion enclenchée d’avoir une analyse complète de l’économie nationale et de capter les dynamiques sectorielles et mutations sous-jacentes. Ce travail vient passer en revue toutes les stratégies sectorielles en mettant en exergue les dynamiques et transformations qu’elles ont impulsées par secteur», explique-t-il. Ce tableau de bord, amené à devenir une publication annuelle, fait ressortir les mutations structurelles de l’économie nationale avec un recul allant jusqu’aux années 90, retraçant ainsi l’essentiel des tendances sectorielles.

Agriculture, mines, énergie, eau, industrie, bâtiment, transport, tourisme, postes et télécommunications ainsi que les assurances sont ainsi les principaux secteurs analysés dans ce document qui vient rappeler la transformation profonde engagée par le Royaume visant, en effet, la modernisation de son appareil productif et le renforcement de ses performances et de sa résilience. Hormis le fait d’alimenter le suivi conjoncturel et le travail de veille stratégique effectué en permanence par la DEPF, ce tableau de bord sectoriel de l’économie nationale permet également d’énumérer les défis restants pour finaliser les objectifs des visions engagées dans les différents secteurs.

Le Maroc a procédé durant ces dernières années à une modernisation sectorielle accélérée portant sur une logique de consolidation des ressorts sectoriels et de mobilisation de gisements additionnels d’emplois sans oublier une meilleure valorisation des ressources naturelles et le renforcement de leur durabilité. Grosso modo, le bilan est dans son ensemble positif que cela soit au niveau des secteurs traditionnels tels que l’agriculture et textile que nouveaux, en l’occurrence l’automobile et l’aéronautique. Une performance qui a engendré une amélioration de l’attractivité Maroc.

«Le Maroc a réussi à diversifier son tissu économique pour être présent sur plusieurs secteurs qu’ils soient primaires, secondaires ou tertiaires. Ceci a permis à notre économie d’acquérir des bases et des fondamentaux solides lui permettant d’aller chercher des parts de marché que cela soit en Afrique, en Europe ou en Méditerranée», relève-t-on de Moncef Darkaoui. En effet, la stratégie de diversification sectorielle et territoriale du Maroc a porté ses fruits.

Une orientation qui, selon M. Derkaoui, a permis à l’économie marocaine de rester résiliente par rapport à l’ensemble des chocs ayant ponctué la dernière decennie. Toutes les visions mises en œuvre ont permis de positionner le Maroc sur les chaînes de valeur mondiales. Un acquis à consolider pour induire des changements structurels, notamment en termes de création conséquente de valeur ajoutée et d’emplois. Il est à rappeler que la réalisation de ce tableau de bord n’a été possible que par l’implication de toutes les équipes de la DEPF et des départements partenaires. Ce travail a été réalisé grâce à un mix d’intelligence sectorielle et de datas formulées par une banque de données exhaustives «Manar-Sat» qui couvre tous les secteurs avec diverses déclinaisons...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale